YOGA-NIDRA

la relaxation profonde

Dérivé du Tantra, le Yoga-Nidra est une technique particulière qui induit un état de relaxation profonde et complète, dans le but de relâcher le stress physique, l’anxiété et les tensions mentales.
Un des « objectifs » du Raja-Yoga de Patanjali est l’état de Pratyahara, ou’ le mental et l’attention mentale sont dissociés des canaux sensoriels : le Yoga-Nidra est un des aspects du Pratyahara, qui conduit à des états élevés de concentration et méditation.
Une séance peut durer entre 10 et 40min, le corps est allongé confortablement sur le dos (shavasana), les yeux sont fermés, l’attention est dirigée vers l’intérieur, tout en gardant un certain degré de conscience du monde extérieur en écoutant et en suivant mentalement une série d’instructions verbales, avec 2 consignes très importantes dès le départ de la séance: rester immobile et ne pas glisser dans le sommeil.

Yoga-Nidra est une méthode de relaxation consciente dans le but de promouvoir un état d’INVERSION de l’activité sensorielle qui est dirigée vers l’exploration du monde intérieur, de la réalité spirituelle, avec pour conséquence un élargissement de la conscience: quand la conscience est liée à l’activité sensorielle, sa capacité de RECEPTION de l’intérieur diminue considérablement, il y a beaucoup de dispersion, les hautes fréquences mentales créent dérangement, et inversement, si l’on ferme les portes des sens, la conscience peut s’élargir sans rencontrer d’obstacles.
Le cerveau humain a une activité électrique constante qui se manifeste à travers les « ondes cérébrales », lisibles grâce à l’électroencéphalogramme. Quand on passe de l’état de veille au sommeil profond, la fréquence des ondes cérébrales change : on passe des rapides ondes beta (au dessus de 14 cycles/seconde) aux ondes thêta (4-7 cycles/sec.) et enfin aux ondes delta (0-4 cycles/sec.). La différence entre l’état de Yoga-Nidra et le sommeil courant est que dans la relaxation du Yoga-Nidra prédominent les ondes alfa (7-14 cycles/sec.), qui sont intermédiaires entre les ondes « rapides » de l’état de veille et le rythme très lent des ondes delta du sommeil profond et ça induit un état de complète relaxation des tensions mentales, émotionnelles et musculaires.

Yoga=Union et Nidra=Sommeil, indique donc un état de conscience qui est différent du sommeil, et différent de la veille, où on rentre en contact avec des niveaux profonds de l’expérience d’une façon spontanée et complète ; dans la pratique du Yoga-Nidra on a l’apparence de quelqu’un qui dort, mais en réalité l’esprit fonctionne à des niveaux profonds de conscience, il est bien plus attentif et réceptif aux messages provenant des dimensions de l’ inconscient et du subconscient.
Le « grand secret » du Yoga-Nidra est que dans cet état de relaxation profonde et complète, le mental est exceptionnellement réceptif et il perçoit des « intuitions »provenant de l’inconscient qui permettent souvent de trouver des réponses aux problèmes, tandis que lorsque le mental est connecté avec les sens vers l’extérieur, la réceptivité mentale est bien inférieure. Depuis l’Antiquité cela a inspiré nombre d’artistes, scientifiques et personnalités différentes qui avaient l’habitude de pratiquer cette technique et de recevoir ces « intuitions » (on peut citer entre autres Mozart, Goethe, Schopenhauer, Napoléon ou Einstein).
Le Yoga-Nidra n’est donc pas seulement un intéressant instrument de recharge énergétique, distension du système nerveux, affinement de la capacité d’attention, détoxination des tissus et régénération des organes vitaux, recouvrement du calme mental, mais aussi la porte d’entrée vers des espaces de conscience très profonds et dont les opportunités ne sont pas toutes connues…