Aromathérapie

Les huiles essentielles comme vecteurs de santé.

Depuis des milliards d’années, les plantes aromatiques élaborent des centaines de molécules odorantes différentes, sorte d’hormones végétaux qui représentent une réserve énergétique indispensable, un « concentré solaire » au sein du végétal: faire pénétrer une huile essentielle dans l’organisme, c’est apporter ce « concentré de soleil » à toutes les cellules du corps.

En Aromathérapie, une huile essentielle est le produit de la distillation avec entrainement à la vapeur d’eau des plantes aromatiques, sauf pour ce qui concerne les zestes d’agrumes (obtenus par expression mécanique) et les résines des bois aromatiques (récoltées par incision des troncs).

Les molécules aromatiques ont la propriété d’être extrêmement volatiles, elles sont donc facilement diffusées dans l’air, elles passent dans le nez et là, captées par nos millions de cellules olfactives, elles vont directement aux couches les plus profondes de notre cerveau.

Ces messages odorants ont en effet une action directe sur le système lymbique qui gère les émotions, l’affectivité et la mémoire, avant d’être traitées par le cortex.

Les huiles essentielles, étant lipophiles, ont une affinité particulière avec la peau. Par les bains et les massages aromatiques, on peut en absorber des quantités considérables puisqu’elles arrivent à pénétrer les différentes couches cutanées avant de diffuser dans la micro-circulation périphérique puis dans la circulation sanguine générale, pour y exercer leur action thérapeutique.Avec nos 2 mètres carrés de superficie corporelle, le bain et le massage restent deux façons privilégiées pour faire le plein d’huiles essentielles.Utiles pas seulement pour amener la santé et une note parfumé au corps, elles peuvent aussi rééquilibrer nos fonctions mentales.

Les H.E. émettent des rayonnemants électromagnétiques dont les longueurs d’ondes varient suivant les molécules qu’elles contiennent. Elles rechargent ainsi les organes déficients en ENERGIE en leur cédant leurs électrons. L’Aromathérapie se situe aux premières places des Médecines dites « de terrain » puisqu’elle agit directement en augmentant la FORCE VITALE, permettant ainsi le renforcement des immunités naturelles et la possibilité d’auto-guérison.

Les H.E. sont des principes très actifs, en grand part anti-bacteriens et antiseptiques, certains antiviraux, qui stimulent le système immunitaire, mais l’action la plus intéressante s’effectue au niveau de la recharge en énergie de nos batteries neuro-hormonales et de la rééquilibration de notre terrain.

En Naturopathie, on considère les huiles essentielles comme des vecteurs de santé, d’énergie et de longévité et non comme des simples médicaments végétaux.